L’ennui. Voilà bien quelque chose qui nous fait peur. S’ennuyer, c’est synonyme de perdre son temps, se retrouver face à soi-même. C’est effrayant. Donc, on cherche à le combler. Et, pour combler le vide, l’ennui, on sait être créatif : entre manger du chocolat, regarder des vidéos de chat pendant des heures, faire un gâteau, ressortir des vieux jeux vidéos, se remettre une série de A à Z alors que tu l’as déjà vu 10 fois, mais qui te fait toujours autant rire.

Les occidentaux et l’ennui

C’est dans notre culture, de vouloir vaincre le vide. Tout est fait pour, dans notre société occidentale. Déjà, à l’école, on ne nous apprend pas à nous ennuyer.

Et, en général, dans notre vie de tous les jours, tout est fait pour ne laisser aucune place à l’ennui. Les pubs viennent combler les pauses entre les films. Sur Netflix, une fois qu’un épisode est terminé, le suivant démarre automatiquement. Comme s’il voulait dire : “regarde l’épisode suivant, de toute façon tu n’as que ça à faire… Sinon tu vas t’ennuyer.” Donc tu te mets à regarder bêtement l’épisode suivant, puis le suivant. Et, tu connais la suite.

Les notifications sur le Smartphone – voire sur la tablette et l’ordinateur en plus – en voilà une habitude qui nous empêche de nous ennuyer. Quand ce ne sont pas tes mails, un texto ou un appel, c’est Facebook. Parfois, c’est Instagram, Twitter, Pinterest ou Messenger. Et je ne parle pas de toutes les autres applications qui sont propres aux goûts de chacun. Tu es constamment sous le feu des projecteurs.

Parfois, tu arrêtes même ce que tu étais en train de faire, même si c’était important ! Et tu prends le temps de regarder ta notification et ce qu’il s’y passe. Et, bonjour le temps perdu entre le temps que tu passes sur ton téléphone et le temps que tu vas prendre pour te remettre dans la tâche dans laquelle tu étais…

L’ennui, une perte d’intérêt

C’est quoi, en fait, l’ennui ?

C’est ce fameux moment où, tu as fait ta routine quotidienne, tu as fait les 2-3 trucs que tu avais à faire (ou pas…), et là, le vide. Tu ne sais pas quoi faire. Tu es dans un moment sans intérêt. Tu as l’impression que tu vas perdre ton temps. Tu ressens le besoin de t’occuper. Tu serais prêt à tout pour combler ce vide. Donc, le moindre événement proposé, la moindre distraction apparue, et tu craques. Tu fais “quelque chose”. Peu importe ce que c’est, du moment que ça t’occupes.

Vaincre l'ennui : 1 clé aussi simple qu'efficace à appliquer dès maintenant

Comme pour tout, c’est une question d’équilibre. Nous sommes dans une société qui nous demande d’être trop toujours dans l’action. Mais nous avons besoin aussi de moments de vide. Sinon, c’est comme ça que nous devenons les rois des burn-outs et des dépressions…

L’ennui est utile

Je t’entends d’ici… QUOI ? L’ennui ? Utile ? Mais, ce sont de mots qui ne vont pas du tout ensemble… Non, en effet, pas dans notre société occidentale. Pourtant, je t’assure que si. L’ennui a un intérêt. Je dirais même plus : l’ennui est indispensable. Et oui.

Comme d’habitude, prenons le temps de voir les choses sous un autre angle. Soyons créatif.

L’ennui, c’est un moment de vide. C’est aussi le moment où les idées surviennent. Les moments où tu laisses venir des choses qui ne seraient pas venues si tu n’avais pas pris le temps.

Et oui, étonnant, hein ?

J’ai une question pour toi : quand viennent tes meilleures idées ? Est-ce réellement quand tu es à fond dans une tâche – peu importe qu’elle soit personnelle ou professionnelle ?

Personnellement, elle viennent dans les moments de vide. Sous la douche, quand je marche dans la nature, quand je fais du sport en général, quand je médite, quand je m’arrête 5 minutes et que je ne fais rien.

Tu ne me crois pas ? Alors, sois un bon sceptique et teste par toi-même. C’est le meilleur moyen de t’en convaincre.

Accepter les premières minutes

Le plus dur, c’est le début. Un peu comme quand tu veux aller courir. Le plus dur, c’est le moment où tu te dis “aller, motive-toi, on va courir !”

La toute première clé, c’est sans aucun doute l’acceptation. Quand tu es dans un moment où l’ennui commence, alors change ton angle de perception de ce moment. Accepte de te dire que tu vas prendre le temps de ne RIEN FAIRE DU TOUT pendant 5 minutes.

Une clé pour te motiver lorsque tu vas courir, c’est de mettre tes affaires, ça ne te demande pas beaucoup d’effort… Ensuite, tu sors de ta maison, tu te mets sur le palier. Et là, tu te dis, aller, je vais courir 15 minutes, c’est vraiment pour dire de prendre l’air, ça va me faire du bien. Et, on est presque tous d’accord pour se dire qu’au bout de 15 minutes, il te sera assez facile de te dire “bon, aller, je cours 15 minutes de plus !”

Alors, pour l’ennui, c’est la même chose. Au bout des 5 minutes, accorde-toi 5 minutes supplémentaires à ne rien faire.

Préparer un papier et un crayon

Je l’ai mentionné plus haut : c’est dans les moments de vide que les idées émergent davantage et en plus grand nombre. Je t’assure : encore une fois, teste par toi-même. C’est la meilleure façon de t’en rendre compte.

Alors, aies toujours un petit bloc note et un crayon sur toi. Et, note tout ce qui te passe par la tête dans ces moments de vide. Même si sur le moment tu n’y vois aucun intérêt, je t’assure que tu en trouveras un plus tard. Il suffit que tu marques un début d’idée qui te paraît sans intérêt pour, une fois plusieurs idées couchées sur le papier, découvrir une toute nouvelle idée…

La plupart des personnes créatives que j’interviewe prennent le temps de créer ces moments d’ennui et de vide. C’est régénérateur. Ce sont des moments de ressourcements. Tu n’y vois peut-être pas l’intérêt sur le moment. Mais sur le long terme, ça fait toute la différence.

Alors, sois cré-acteur de ta vie, et vas encore plus loin : prends le temps de te créer des moments de vide quotidiennement !

L’ennui : un puissant outil de transformation

vaincre l'ennui : un état d'esprit et un puissant outil de transformation

Il existe moultes façons d’être cré-acteur de moments de vide : sois créatif !

En voici quelques exemples :

  • Méditer en pleine conscience. Prends simplement le temps de t’asseoir confortablement, ferme les yeux et sois attentif à ce qui se passe par tes 6 sens (tes 5 sens ainsi que tes pensées). Si tu es en train de penser, alors dis-toi “penser” 3 fois dans ta tête.
  • Être simplement dans le moment présent. Sois en pleine conscience (ça veut dire que ton esprit est à 100% dans ce que tu fais, c’est tout). Pense simplement à ce que tu es en train de faire. Si tu es en train de cuisiner, dis-toi dans ta tête ce que tu es en train de faire : “laver les poireaux”, “couper les carottes”, “éplucher les pommes de terre”…
  • Dessiner, peindre, gribouiller, colorier, faire du collage… Fais une activité dans laquelle tu seras à 100% dans le moment présent.
  • Être assis à une table, devant ta feuille et ton crayon et fais simplement rien. Sois attentif à tes penser : des nouvelles idées vont apparaître à un moment ou à un autre.
  • Rester positif et créatif ! Toi seul sait ou peut savoir ce qui est le mieux pour toi. Alors, prends le temps de tester sur toi comment faire pour vivre au mieux ces moments d’ennui ! 🙂

Choisir les bonnes idées et créer un plan d’action

Une fois quelques idées émergées, prends le temps de faire une mind map, c’est-à-dire de rassembler toutes tes idées sur une même feuille. Cela va te permettre de prendre un peu de recul par rapport aux idées que tu as trouvées. Tu vas alors pouvoir trier celles que tu as envie et que tu peux mettre en action.

Ensuite, réfléchis concrètement à un plan d’action pour les mettre en place réellement. Ça serait dommage que tu fasses émerger des supers idées sans les appliquer !

Quand se créer des moments de vide ?

Tu veux mon avis ? Le mieux c’est de te bloquer quotidiennement, ou au minimum 3 fois par semaine, un créneau de 5, 10, 15 minutes où tu ne fais rien. Tout simplement. Ce sont des moments pour toi. Des moments où tu prends en fait simplement le temps pour toi.

Et toi, que fais-tu pour t’ennuyer ? 🙂

Partager l'article

Aurélie
Aurélie

Génératrice de créativité, je suis persuadée que celle-ci permet de développer son plein potentiel et ainsi vivre pleinement avec sa nature profonde !

    2 replies to "Comment vaincre définitivement l’ennui ?"

    • Isabelle Mante

      Merci Aurélie pour cet article. Ré-apprenons à nous ennuyer. D’ailleurs, si on est vraiment dans l’instant présent, on ne s’ennuie pas, on peut observer une multitude de choses : nos sensations, les odeurs, les couleurs, les sons, les perceptions…Bref, un festival.
      Bravo pour ce rappel INDISPENSABLE;
      Isabelle

      • Aurélie

        Hello Isabelle,
        Merci pour ton retour sur l’article 🙂
        Je suis tout à fait d’accord avec toi : je médite quasiment quotidiennement, et je valide le fait qu’on ne s’ennuie pas.
        L’ennui nous fait peur, dans notre société occidentale. Mais parce qu’on y porte une connotation négative. Alors qu’il n’en tient qu’à nous d’en faire une opportunité !
        Encore merci pour ton retour, Isabelle !
        A bientôt,
        Aurélie

Leave a Reply

Your email address will not be published.