La créativité est très (trop ?) souvent reliée à quelque chose de “magique”, d’inattendu – voire même, plus on l’attend, et moins elle arrive. La pression.

Donc, quand on a besoin d’inspiration et de créativité pour développer une idée ou un projet, on se retrouve souvent sous pression, angoissé, avec des questions comme : “n’as-tu pas peur de ne pas réussir par manque d’inspiration ?”

Pas besoin d’avoir un métier artistique tel que peintre, écrivain ou sculpteur pour avoir besoin d’inspiration et être créatif. La créativité est avant tout une posture. Donc, pour faire venir l’inspiration, on ne peut certes pas la demander en claquant des doigts, mais on peut se mettre en posture pour la faire venir plus facilement.

Mais devons-nous réellement avoir peur de ne pas pouvoir accomplir ce que nous voulons atteindre juste par peur de ne pas être inspiré ou créatif ?

À quoi sert l’inspiration ?

L’inspiration est une réponse et non une source d’idées créatives. Sa fonction est de motiver la personne concernée afin de matérialiser une idée.

Sans inspiration, nous n’avons pas cette énergie qui nous traverse et qui nous donne envie de rendre nos idées matérielles et tangibles, de les rendre vivantes, dans notre monde.

Pas besoin d’être un artistique reconnu pour avoir besoin d’inspiration. Nous avons tous besoin d’inspiration. Que ce soit dans notre vie personnelle ou notre vie professionnelle. Même les avocats sont créatifs : leur but est de chercher les failles et de trouver des solutions en conséquences.

Nous avons tous besoin d’être créatif et d’avoir de l’inspiration.

Et l’inspiration, on ne court pas après…

Comment faire pour trouver l’inspiration sans pression ?

Trouver l'inspiration sans pression

On a toujours cette image de personne torturée quand on parle d’un artiste ou d’une personne créative – dans son sens le plus large. Nous avons collectivement intégré – depuis très longtemps – que la créativité et la souffrance sont liées de manière inhérente. Concrètement, dans la croyance collective, créativité équivaut à angoisse. Mais est-ce réellement le cas ? Ou est-ce encore un incroyable tour de notre système de croyances ?

Dans notre société occidentale, nous avons une vision très anthropocentrée de nous-mêmes. Nous nous concentrons spécifiquement sur nous-mêmes sans prendre en compte que certains éléments proviennent de l’extérieur.

L’auteure internationale de “Mange, prie, aime“, Elisabeth Gilbert, a une réflexion très intéressante sur ce sujet : “Et si la créativité ne dépendait pas de vos talents mais d’une inspiration extérieure ?”

Il est important de prendre de la distance par rapport au côté angoissant et stressant de la non-réussite à être inspiré ou créatif.

En fait, pour trouver l’inspiration pour mettre en place une idée ou un projet, rien de tel que de ne pas être dans un processus de recherche d’idées en rapport avec ce que tu veux matérialiser. Si tu fais ça, tu es complètement dans le mental, tu ne lâches pas prise sur ton projet.

Concrètement, fais quelque chose qui n’a absolument rien à voir avec ton idée, ton projet. Ça t’aidera grandement à trouver de l’inspiration.

Quand, selon toi, tu as tes meilleures idées et de l’inspiration ? Quand tu t’efforces et tu t’acharnes à concrétiser ton idée ou à réaliser ton projet ?

Les experts en créativité ont répondu à cette question et ont tous la même réponse… 🙂

Va courir, va dessiner, va prendre une douche, va faire du jardinage, fais-toi plaisir !

L’inspiration est un ensemble de sensations

Dans les moments où tu as vraiment l’inspiration, que tu es à fond dans ce que tu fais, n’as-tu jamais eu cette sensation qu’une image, des mots, des sons venaient à toi comme si c’était évident ?

Tu sais, ces moments où tu as plein d’inspiration qui t’arrive d’un coup et tu sens qu’il faut que tu attrapes un stylo et une feuille de papier, ou ton téléphone, et tu as besoin de tout noter, de peur que ça s’en aille.

Tu as cette montée d’adrénaline, comme si une vague sensationnelle s’écrasait sur toi. Tu as presque l’impression que ton idée pourrait être la plus grande idée du monde ! Tu vois de quoi je parle ?

L’inspiration, c’est ça. Alors, la question est : penses-tu que ça vienne de toi ? Ou as-tu le sentiment que ça provient d’une source mystérieuse extérieure qui frappe au moment où tu ne t’y attends le moins ?

Trop de pression, pas d’inspiration

À vouloir absolument terminer un projet, mettre en place une idée, créer une entreprise ou tout simplement être innovant dans sa cuisine – et donc être créatifon se met parfois (trop) souvent la pression.

  • “Il faut absolument que je termine ce dossier ce soir.”
  • “Et si je ne suis pas assez bon pour écrire un livre ?”
  • “Suis-je vraiment fait pour danser ?”
  • “Ai-je raison de m’écouter et de ne pas faire comme tout le monde ?”

Et oui, on se met la pression, car on veut y arriver. Mais, nous l’avons déjà vu, qu’est-ce qui tue davantage la créativité et l’inspiration que le stress, l’angoisse, la pression ?

Trouver l'inspiration sans pression : une question de posture

Encore une fois, tout est une question de posture.

“Votre génie ne dépend pas de vous car vous n’en êtes pas la source.”

Elisabeth Gilbert

Si tu crois être la source de ta propre inspiration, de ton “génie“, alors dès que tu auras un échec, un manque d’inspiration ou simplement un projet raté, tu te l’imputeras. Ce sera de ta faute : tu n’auras plus qu’à te fouetter !

Pour continuer sur cette réflexion, si tu es 100% responsable de tes échecs, alors tu l’es également pour tes réussites. Et là, c’est ton narcissisme et ton égo qui deviennent plus gros qu’un ballon de baudruche, et bye-bye la modestie.

Quoi de plus naturel pour la pensée occidentale que cette image de l’inspiration et de la créativité ?

C’est là qu’on voit la définition occidentale qu’on se donne de la créativité – et les résultats bien dommageables que cela amène – avec notamment l’énorme pression de devoir faire toujours plus.

Néanmoins, le processus créatif n’est pas rationnel.

Si tu réussis, ce n’est pas entièrement grâce à toi (même si un peu, quand même), donc ton égo ne prend pas le dessus. Et si tu échoues – même si l’échec en tant que tel n’existe pas, mais c’est un autre sujet – alors ce n’est pas entièrement à cause de toi.

Au final, si l’inspiration te provient de l’extérieurc’est encore une fois une question de posture – alors, la pression diminue. CQFD.

Concrètement, pour trouver l’inspiration sans se mettre la pression…

Concrètement, pour trouver l'inspiration sans se mettre la pression...

Pour résumer, fais ce que tu fais du mieux que tu le peux, mais considère que l’inspiration ne t’appartient pas et ne provient pas directement de toi. Tu ne peux pas la provoquer volontairement, en claquant des doigts. En revanche, tu peux te mettre dans cette posture particulière, qui te détendra, fera baisser la pression et donc facilitera les instants improbables d’inspiration !

Alors, rassuré ? Moins angoissé ? Prêt à affronter cette angoisse pour retrouver l’inspiration et donc être davantage créatif ? 🙂

Pour avoir une meilleure posture de créativité et ainsi être davantage inspiré, passe directement à l’action en participant au challenge de 7 jours pour développer ton plein potentiel !

Partager l'article

Aurélie
Aurélie

Génératrice de créativité, je suis persuadée que celle-ci permet de développer son plein potentiel et ainsi vivre pleinement avec sa nature profonde !

Leave a Reply

Your email address will not be published.