Cet article est un article invité et a été entièrement rédigé par Amandine du blog etre-et-voyager.com. C’est avec grand plaisir que je partage sur mon blog son superbe article sur le lien entre la créativité et le voyage. Le voyage est un thème qui me parle beaucoup car j’ai moi-même beaucoup voyagé et suis entièrement d’accord avec sa vision du voyage – intimement lié à la créativité. Merci Amandine d’avoir pris le temps de rédiger ce super article !

Aurélie

Lorsqu’on parle de créativité, on pense rarement au voyage. Pourtant, dans ma vie, l’un ne peut pas aller sans l’autre. J’irais même plus loin : je suis persuadée que le voyage peut aider toute personne dans sa créativité. C’est bien beau comme affirmation, me diras-tu, mais il faudrait peut-être le prouver ! D’accord, défi relevé !

Moi, la créativité et le voyage

Enfance

Tout d’abord, une petite histoire s’impose. Cette histoire commence lorsque j’étais encore enfant. Imagine une petite fille timide qui a découvert le bonheur de pouvoir se plonger dans l’imaginaire à travers les dizaines de livres qu’elle lit. Ce voyage imaginaire la conduit à créer ses propres voyages.

Il est vrai que, dans ma famille, nous n’avions pas l’argent pour voyager. Mais j’ai découvert très tôt que les mots pouvaient également avoir ce pouvoir. Mes premières histoires (écrites) doivent dater de l’année où j’ai appris à écrire. Lorsqu’on est enfant, la créativité coule à flots et j’avais déjà trouvé un moyen de la catalyser.

Adolescence

Puis la petite fille a grandi et est devenue adolescente. Au cours de cette période, beaucoup de choses changent. Pour moi, même si l’écriture faisait toujours partie de mon quotidien, les moyens utilisés pour essayer de m’exprimer se sont multipliés : j’ai ajouté, d’abord, la musique, à travers plusieurs instruments et, ensuite, la photo. Et je dois dire qu’à cette époque, la photo n’avait qu’un seul but : être capable d’immortaliser mes voyages futurs.

Le voyage et la créativité par Amandine de etre-et-voyager.com
Bref, je pataugeais. (Les photos de cet article ont été prises à Zürich.)

Pourquoi diable faisais-je une fixation sur les voyages ? Certainement pour tout un tas de raison, mais je sentais au fond de moi que c’était ainsi que je pourrais pleinement m’exprimer. En effet, à ce moment-là, je multipliais les moyens d’expression car je n’étais jamais satisfaite. Et donc, le voyage ? Une intuition en quelque sorte.

Naissance

L’étape suivante de ma vie, je l’entends dans tes pensées, c’est l’âge adulte. Malheureusement pour toi, ce n’est pas tout-à-fait ce qui est arrivé. Mes parents se sont pliés en quatre pour que j’aie la chance de partir une année scolaire : d’abord à Anvers, ensuite à Hawaï. (Pour plus de détails, c’est ici.)

J’ai eu mes 18 ans alors que j’étais à Anvers. Légalement, c’est donc cette année-là que je suis devenue adulte. Mais, dans les faits, la chose qui s’est passée, c’est que je me suis trouvée. Et je l’ai vécu comme une seconde naissance.

Le voyage de la créativité

À l’époque, je ne l’ai pas compris. Ce n’est qu’au fil des années et au fil des voyages que, peu à peu, cette certitude m’est apparue : la créativité est un voyage et le voyage est une part de notre créativité. Parce que le voyage, de bien des façons, tout comme la créativité, c’est la vie. Laisse-moi donc t’emmener dans ce voyage qu’est la créativité.

Le départ

Le moment qui précède le voyage est souvent riche en émotions. Pour moi, il s’agit le plus souvent d’excitation, de joie, d’anticipation. Mon imagination se met à carburer. Et quand je dis “carburer”, je pèse mes mots. J’exagère très peu lorsque je dis que j’ai dix nouvelles idées à la seconde. Enfin. Peut-être un peu tout-de-même. Mais tu vois l’état d’esprit !

Cette imagination est évidemment décuplée par toutes les informations que je peux avoir sur le lieu que je vais découvrir. Des fois, c’est abstrait, les souvenirs racontés de quelqu’un d’autre, des fois, ce sont des photos “cartes postales”, assez descriptives, de l’endroit, des fois, c’est encore moins que ça : un préjugé, un “on-dit”.

Voyage et créativité selon Amandine du blog etre-et-voyager.com
Si chaque bulle était une idée, ça pourrait peut-être représenter mon état d’esprit.

Toujours est-il que, pour tout le monde, le départ implique un état émotionnel, qu’il soit positif, négatif ou une simple curiosité. Et une émotion, liée à des idées sur ce qui nous attend là-bas, c’est le début de l’imagination et, par conséquent, de la création.

Et puis, lorsque le départ en lui-même est arrivé, peu importe le moyen de transport, on finit par croiser du monde sur les routes. Ça fait longtemps maintenant que j’ai pris une habitude, pendant ces trajets : j’observe les gens. Je les observe et j’essaie d’imaginer qui ils sont, d’où ils viennent, où ils vont, pourquoi ils y vont. Parfois, je me retrouve même à parler avec mon voisin. Quoi qu’il en soit, c’est toujours enrichissant et une bonne source d’idées de base. Et ces idées, je les note. Ce sont des graines de créativité.

Le chemin

Ça y est ! On est en plein dedans ! C’est le moment d’arroser les graines ! En effet, c’est pendant le voyage que le meilleur de la créativité survient (d’après moi). Il s’agit d’un mélange de nouvelles idées et du mûrissement de certaines d’entre elles. La raison en est assez simple : en voyage, qu’il soit à un endroit fixe ou itinérant, qu’il soit dans un lieu jamais visité ou maintes fois explorés, nos sens sont en alertes.

Partout autour de nous se trouve la nouveauté. Dans l’air, la beauté peut se mêler au dégoût, l’ennui à l’effervescence. Là-bas, devant, une surprise, une lumière. Ici, à côté, des gens, des sentiments. Et, au milieu de tout ça, la culture et la vie. Oui, le voyage permet tout ça. Et toutes ces choses nourrissent la créativité car toutes ces choses provoquent des sentiments ou des comparaisons avec le connu, avec le “chez-soi”.

Pour moi, être en voyage, c’est aussi me recentrer sur moi-même. Retrouver qui je suis au fond de moi. Ce n’est pas pour rien que je me suis trouvée en voyage. Parcourir des chemins inconnus me permet d’être, beaucoup plus facilement que chez moi, dans le moment présent. Je suis plus facilement connectée à mes ressentis. La plupart du temps, je suis également plus calme. Lorsque je contemple un paysage nouveau, lorsque je rencontre des gens différents et pourtant si semblables, lorsque je vis une expérience unique, quelque chose d’autre se passe.

Cette chose, c’est le recul. Le recul sur la vie que je mène en Belgique. Le recul sur les pensées qui me hantent. Le recul sur les projets que j’ai lancés. Tout peut être envisagé sous un autre point de vue. La peur du regard des autres, si souvent présent, même de façon totalement inconsciente, n’est plus là. Seule la curiosité mutuelle a sa place lorsqu’on rencontre quelqu’un. Le point de vue est donc bien différent… Et, comme me l’a déjà dit Aurélie, “être créatif, c’est aussi avoir plusieurs façons de voir les choses“.

Voyage et créativité selon Amandine du blog etre-et-voyager.com
Pluie ou soleil, gouttes d’eau ou paillettes ?

Aussi, le voyage permet de se reconnecter à ses rêves d’enfants. Il le permet, tout simplement parce que l’on se retrouve face à nous-même. On retrouve notre “moi” profond. Et l’enfant, comme dit plus haut, est d’un naturel créatif. Je vous avais prévenue, créativité et voyage sont liés. Mais…

Le retour

Il est déjà temps de rentrer. Que ce soit après un jour, un week-end, une semaine, un mois, un an, il y a toujours bien un moment où on rentre chez soi. Ne serait-ce que brièvement, pour voir la famille, les amis. Je te vois déjà dire que je laisse ma créativité derrière moi, dans ces cas-là… Mais pas du tout ! Ce retour fait partie intégrante du processus de création. En effet, c’est à ce moment-là que le temps de repos arrive.

Pour moi, toute création a besoin d’un temps de repos pour laisser “macérer” les idées plus ou moins abouties. Ainsi, lorsqu’on a repris sa petite routine quotidienne, on se rend compte qu’on a envie de repenser à ce voyage. Les souvenirs embellissent ou assombrissent la réalité. Ils commencent à se teinter du sentiment plus que des faits qui se sont réellement déroulés.

Il est alors temps de retravailler les idées amorcées lors du voyage. Les envisager sous un autre angle ou les garder ainsi. Ou, peut-être, modifier un projet passé, laissé en plan par manque d’inspiration, et découvrir toutes les nouvelles possibilités qu’on lui trouve. Et c’est à la fin de ce travail qu’on aboutit à quelque chose de nouveau. Peut-être s’agit-il du produit fini. Peut-être pas.

Dans tous les cas, il s’agit d’une création… et un nouveau cycle s’impose.

Ma vie créative dans le cycle du voyage

Concrètement, pour moi, la vie quotidienne, le voyage et la créativité sont intimement liés. Dans ma vie “normale d’adulte”, la créativité reste visible.

D’abord, depuis presque deux ans, j’ai intégré une troupe de théâtre. De bien des façons, bien plus que la simple façade que l’on voit en temps que spectateur, cette activité est un art créatif. Il y a le jeu d’acteur, bien sûr, où l’on puise dans ses expériences et ses ressentis pour interpréter un personnage. Mais il y a aussi le choix (et, si nécessaire, la fabrication) des costumes, la création des décors, la mise en scène, l’immortalisation (photo ou vidéo), les régies. Chaque rôle au théâtre a sa part de créativité.

Ensuite, la pratique de la photo est une chose que je fais quotidiennement, même lorsque je n’ai pas mon appareil. J’observe des éléments autour de moi et j’imagine ce qu’ils peuvent rendre en photo. Et, lorsque je suis chez moi et que j’ai un peu de temps, j’édite les clichés réellement pris.

Enfin, j’écris. Soit j’écris des articles pour mon blog, soit j’écris des romans, des nouvelles, des poèmes, des chansons. Tout y passe.

Et je ne parle même pas du fait que je chante tout le temps.

Voyage et créativité selon Amandine du blog etre-et-voyager.com
Moi, au milieu du champ des possibles, créé par les voyages passés et à venir.

On pourrait donc croire que je n’ai pas besoin du voyage. Sauf que tous mes voyages passés m’ont construite et qu’ils sont toujours présents, dans ma tête comme dans mon coeur. Des fois, je me prends à comparer des choses de la vie “normale” avec celles d’un précédent voyage en me disant “C’est fou qu’on fasse ça ici !”.

Et puis, j’imagine mes voyages futurs. Quelle sera ma prochaine destination ? Comment la vivrai-je ? Que pourrais-je y découvrir ?

Je suis donc constamment en train d’osciller entre cet état de “départ” et cet état de “retour”. Parce que, le voyage, c’est aussi un état d’esprit. Le voyage peut commencer au pas de sa porte.

Ainsi, si je veux parler de ma pratique créative, je dois parler de voyage. Voyage imaginaire ou voyage réel mais voyage tout de même. Et, comme je le dis souvent, il faut rêver, voyager et être soi-même. Et lorsqu’on est connecté à nous-même, on est connecté à sa créativité.

Donc, tout comme le voyage peut être partout et à toute heure, la créativité se trouve partout, à chaque instant de nos vies. CQFD.

Amandine, du blog etre-et-voyager.com

Partager l'article

Aurélie
Aurélie

Génératrice de créativité, je suis persuadée que celle-ci permet de développer son plein potentiel et ainsi vivre pleinement avec sa nature profonde !

    5 replies to "Démonstration : comment la créativité et le voyage sont intimement liés"

    • Amandine Bertrand

      Encore merci pour l’opportunité de parler de la créativité! C’est un voyage que j’entreprends toujours avec joie 😉

      • Aurélie

        Avec plaisir Amandine, merci à toi pour le temps et la qualité de cet article ! 🙂

      • Alex

        Bel article, bravo à toutes les deux pour cette idée de collaboration !

        • Aurélie

          Merci beaucoup Alex d’avoir pris le temps de le lire et pour ton retour positif ! 🙂

        • Amandine

          Merci! Je suis contente que ça t’ait plu 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.