Audio de l’Interview Rencontre Créative avec Eva Van Den Dam (en anglais)
créativité

La Créativité pour Eva

La créativité, c’est le flow.

C’est le fait de laisser le cerveau de côté.

Laisser les choses venir telles qu’elles sont.

Ne pas essayer de comprendre ce qui arrive.

Rester simplement ouvert, et laisser aller le flow de créativité.

Laisser simplement le flow être.

Tout le monde est créatif à sa façon.

C’est recevoir beaucoup “d’inputs”.

Être créatif, c’est penser autrement.

Chacun fait à sa façon.

Intuition

L’intuition pour Eva

Je fais tout en écoutant mon intuition !

C’est vraiment un ressenti.

Si tu y penses, tu te poses trop de questions.

Reviens simplement à ton ressenti : tu ne peux pas te tromper !

Je pense que c’est toujours bon de faire confiance à tes ressentis !

Les Clés créatives d’Eva

Beaucoup lire.

Écrire régulièrement.

Être au contact des gens.

Avoir une simple conversation avec un collègue, ou même quelqu’un que tu ne connais pas, peut t’inspirer !

Toujours trouver un nouveau moyen de faire les choses.

Trouver un travail différent à faire à chaque fois.

Créer quelque chose à partir de rien.

Faire du yoga ou toute autre activité qui reconnecte ton corps et ton esprit.

Aller chercher de l’inspiration dans les choses qu’on connaît, mais également qu’on ne connaît pas.

Se nourrir de nouvelles expériences, de choses provenant de l’extérieur…

“Tout le monde est créatif à sa façon.”

Eva Van Den Dam est une actrice, présentatrice, modèle commerciale, blogueuse et enseignante en comédie musicale. Elle est freelance pour toutes ses activités et est extrêmement créative dans sa façon de s’organiser pour toutes ses activités. Elle rêve de faire la présentation télévisée des “news” pour les enfants et se sent transportée quand elle enseigne différemment – à sa façon – aux enfants !

“Essaye de vivre la vie de tes rêves !”

Eva Van Den Dam
inspiration de l'actrice Eva Van Den Dam

Peux-tu te présenter Eva ?

Eva Van Den Dam : Je m’appelle Eva, j’ai 33 ans et je vis à Rotterdam, en Hollande. Je suis une actrice, présentatrice, modèle commerciale et blogueuse.

Depuis combien de temps es-tu à ton compte ?

Eva Van Den Dam : C’est ma dixième année ! Une décennie… Woop ! 🙂

As-tu connu des difficultés à aller au-delà du regard des autres ?

Eva Van Den Dam : Mes parents m’ont toujours beaucoup supportée. Mais, bien sûr, la Hollande est un petit pays, et le contexte professionnel dans lequel je baigne est très compétitif, surtout dans le théâtre musical.

D’ailleurs, j’ai fait quelques comédies musicales. Mais, finalement, ça ne me rendait pas heureuse. Le processus d’auditions pour ce genre de pratiques est très lourd. Et tu dois recommencer ce processus à chaque fois.

Je continue les auditions, mais il y a beaucoup de compétition, il faut beaucoup travailler. Ça demande énormément de temps et d’énergie : il faut répéter encore et encore, et ce n’est pas si bien rémunéré que ça. Je me suis alors demandée si ça valait le coup de continuer… Finalement, je me suis dit que ça ne me rendait pas vraiment heureuse !

D’autres portes se sont alors ouvertes : j’ai commencé à faire du théâtre éducatif. J’ai aussi travaillé dans le plus gros parc à thème de Hollande : Efteling. C’est un job que je peux faire à temps partiel : ça me permet de faire d’autres choses à côté.

Il y a 5 ans, je me suis ouverte à un nouvel horizon : j’ai commencé à travailler à la télévision. J’adore ce monde : c’est tout à fait différent de ce que je connaissais !

C’était pour une série ou une émission de TV ?

Eva Van Den Dam : Oui, j’ai en fait commencé avec une série en ligne. Mais, je ne sais pas pourquoi, ça n’a pas perduré. J’ai enregistré 2 épisodes. Mais c’était super intéressant comme expérience !

J’aimerais bien un jour tourner dans une série ou un film. Mais c’est un monde très compliqué, surtout si tu n’as pas étudié spécifiquement à l’école de cinéma. J’ai fait des études dans le théâtre musical, donc j’ai appris le jeu d’acteur et la chanson, mais ce n’est pas exactement pareil… J’ai tout de même déjà passé des castings pour des séries, mais les occasions sont assez rares.

Aurélie : Oui, tu aurais aimé que ça arrive plus souvent, j’imagine…

Eva Van Den Dam : Oui, mais je fais beaucoup de “présentations d’émissions” et j’aime vraiment faire ça !

Aurélie : Oui, ce doit être parce que c’est TON truc !

Eva Van Den Dam : Oui, en fait tu ne peux pas étudier la “présentation d’émission”. Mais avec mon passif de théâtre musical et mes études en “speaking”, ça fait un beau cocktail. Et j’adore faire ça ! On fait des “news” pour les enfants, et mon rêve serait de présenter les “news” pour enfants à la télévision…

Super, à quoi ça ressemblerait de présenter les “news” aux enfants ?

Eva Van Den Dam : Déjà, j regarde les émissions à la télévision. Ensuite, je fais de l’éducation théâtrale pour les enfants : j’adore leur apprendre des choses d’une manière différente. Je pense que c’est un beau mix que de faire de présenter les “news” – ce qui est vraiment important à mes yeux – et faire quelque chose pour aider les enfants. Ça demande un sacré investissement en terme de temps et d’énergie !

Je travaille en freelance, mais en même temps ça serait chouette d’avoir un travail de ce genre. Ça serait super d’avoir une rentrée d’argent plus régulière qu’avec mon activité de freelance.

En tout cas, c’est mon objectif ! J’ai d’ailleurs fait un casting vidéo ce weekend pour un job de “présentateur télévisé”, donc on verra ! Croisons les doigts 🙂

Donc, tu aimes enseigner aux enfants d’une manière différente, c’est ça ?

Eva Van Den Dam : Oui, je leur apprends à travers le théâtre. J’ai enseigné à des enfants pendant 6 ans : des leçons de jeu d’acteur, de chant et de théâtre musical. Mais j’ai appris à faire du théâtre musical, pas à enseigner, donc ça me prenait énormément d’énergie. J’avais l’impression de donner toute mon énergie aux autres.

J’ai donc décidé d’arrêter d’enseigner pour me consacrer au théâtre éducatif, parce que tu ne peux pas enseigner cela sans savoir comment jouer et chanter !

C’est vraiment immersif et interactif.

En plus, ça permet de les ouvrir à des nouvelles choses, à penser autrement. Par exemple, avec des jeunes adultes, on a travaillé sur le fait de boire et conduire. Et j’étais vraiment contente parce qu’à la fin ils sont sont dits “je ne dois vraiment pas prendre ma moto si j’ai bu…”. L’effet escompté était de leur faire prendre conscience, et ça a fonctionné !

Donc c’est une super combinaison le fait d’enseigner et de jouer un jeu d’acteur.

Aurélie : Oui, en plus, souvent à l’école c’est trop “logique” et on ne pense que d’une seule manière. En plus c’est une façon de les impliquer pour qu’ils se sentent davantage concernés !

Comment la créativité t’inspire quotidiennement ?

Eva Van Den Dam : Je me suis rendue compte – avec le confinement que l’on vit actuellement – que je reçois beaucoup d’inputs (des sortes de facteurs entrants) quand je travaille. Et ça me rend vraiment très créative.

Je me suis alors mise à écrire sur mon blog toutes les semaines depuis maintenant (au moment où nous avons fait cette interview) un an et demi. C’est à propos de ma vie, de mon expérience et de mon développement personnel.

Avec la période de confinement, j’ai l’impression que je ne reçois plus d’inputs. Et, tu peux écrire à propos du confinement une fois, deux fois (sous un autre angle), mais à un moment donné je ne peux plus écrire sur ça.

C’est difficile pour moi d’être créative quand je ne reçois aucun input. Dans ma vie habituelle (hors confinement), même quand je fais une activité quelconque, je suis toujours vraiment inspirée. J’ai cette passion de vouloir partager ma créativité. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai commencé l’écriture. Pour le moment, je ne gagne pas d’argent avec mon blog, mais c’est chouette d’écrire et pas mal de gens me lisent toutes les semaines. Et, en plus, ils sont vraiment impatients de me lire !

Tu écris sur quoi exactement sur ton blog ?

Eva Van Den Dam : J’essaye d’écrire sur des choses assez universelles. En ce moment, c’est beaucoup sur le Corona et le confinement sous différents angles, forcément. Mais sinon, ça se concentre beaucoup sur mes expériences, mes voyages, mon travail. Parfois j’écris aussi sur ma vision du monde ou sur ma manière de faire les choses. J’essaye d’être la plus universelle possible pour que les gens puissent s’identifier à ce que j’écris et avoir de l’inspiration.

Quelle serait ta propre définition de la créativité ?

Eva Van Den Dam : Je pense que la créativité, c’est le flow. C’est le fait de laisser le cerveau de côté : laisser les choses venir telles qu’elles sont. Ne pas essayer de comprendre ce qui arrive, rester simplement ouvert, et laisser aller le flow de créativité. Le laisser simplement être.

Pour toi, tout le monde est créatif ?

Eva Van Den Dam : Je pense que tout le monde est créatif à sa façon, mais pas forcément comme des artistes (acteurs, chanteurs…). Même quand tu travailles sur un ordinateur, tu peux être créatif dans ce que tu fais et trouver des solutions. Être créatif, c’est aussi le fait de penser autrement.

inspiration de l'actrice Eva Van Den Dam

Aurais-tu des outils à partager à des gens qui ne se sentent pas créatifs et voudraient développer leur créativité ?

Eva Van Den Dam : C’est une question difficile… Car je suis entourée par des personnes créatives dans le milieu dans lequel je suis.

Aurélie : Et comment font les personnes autour de toi pour être créatives ?

Eva Van Den Dam : En fait, quand tu dis à des gens “c’est le moment d’être créatif et de faire ce que tu as toujours voulu faire”, ces personnes sont vraiment perdues… Parce qu’ils n’ont aucun “inputs”.

Bien sûr, ça viendra de l’intérieur, mais si rien ne provient de l’extérieur pour réveiller ce qui est à l’intérieur, ça ne fonctionne pas ! Parce que tu prends de l’inspiration, tu te nourris toi, et ton cerveau, avec des nouvelles expériences, des choses provenant de l’extérieur

Ne penses-tu pas qu’il faut également travailler sur ton introspection ?

Eva Van Den Dam : Oui. Mais beaucoup de personnes dans mon entourage savent le faire. En général, les gens ne savent simplement pas comment s’y prendre, ils n’ont pas d’inspiration.

Personnellement, je fais pas mal de yoga et ça te permet de prendre réellement conscience de ton corps et ton esprit en même temps. Après, c’est une pratique qui ne correspond pas à tout le monde, bien sûr.

Je pense que lire aide énormément. Ça te fait réfléchir à des choses auxquelles tu n’aurais pas pensées autrement.

Mais la plupart des gens ne savent tout simplement pas comment se connecter à leur créativité. Ils n’ont pas conscience de certaines choses. Ils vivent juste leur vie.

Pour ce genre de personnes, ce qui est en train de nous arriver (le confinement dû au Corona virus) est une opportunité pour les faire réfléchir à leur vie car leur routine quotidienne est interrompue : c’est le moment de prendre l’inspiration !

Personnellement, je n’ai pas de routine quotidiennement car les semaines ne se ressemblent pas.

Si tu devais prendre un coach en créativité, qu’attendrais-tu de lui/elle ?

Eva Van Den Dam : Cette personne me mettrait au défi de penser de nouvelles façons, de me développer personnellement de manières différentes. Je pense que c’est quelqu’un qui me poserait beaucoup de questions !

Aurélie : Oui, un coach utilise le pouvoir des questions, pour que tu puisses voir que tu as en fait les ressources en toi. Et avoir davantage de confiance en toi et en ta créativité. Tu seras alors capable d’être plus créative et de trouver des nouvelles solutions, ou de l’inspiration.

Comment fais-tu pour trouver de l’inspiration ?

Eva Van Den Dam :

  • Je lis beaucoup et il y a toujours beaucoup d’inspiration.
  • Mais je me suis rendue compte – surtout en ce moment, avec le confinement, parce que je n’ai plus beaucoup d’inputs – que j’ai de l’inspiration en étant au contact des gens, en travaillant, en voyageant. Je réalise que ce que je fais d’habitude – et que je ne peux plus faire en ce moment – m’inspire énormément.
  • En fait, même une simple conversation avec un collègue, ou même quelqu’un que je ne connais pas, m’inspire.
inspiration de l'actrice Eva Van Den Dam

Vas-tu chercher l’inspiration plutôt dans les choses que tu connais ou celles que tu ne connais pas ?

Eva Van Den Dam : Je pense que je vais chercher de l’inspiration dans les deux, car ils n’apportent pas les mêmes choses.

Si je te dis le mot “intuition”, qu’est-ce que ça t’évoque ?

Eva Van Den Dam : Je fais tout en écoutant mon intuition ! Il n’y a jamais eu de situation où j’ai suivi mon intuition et qu’il en soit sorti quelque chose de mauvais, jamais. Je sais que l’intuition fonctionne super bien pour moi !

Quelle serait ta propre définition de l’intuition ?

Eva Van Den Dam : Question difficile ! C’est vraiment un ressenti. Ensuite, j’y pense, mais je commence à me poser plein (trop) de questions. Alors, je me dis qu’il faut que je revienne simplement sur le ressenti que j’ai eu, et l’écouter… Alors, je finis par suivre ce ressenti.

Je pense que c’est toujours bon de faire confiance à tes ressentis !

Est-ce que tu penses que ta créativité fait de toi une personne unique ?

Eva Van Den Dam : Bien sûr !

Pourrais-tu citer une chose que tu as déjà créée différemment, d’une manière différente ?

Eva Van Den Dam : Je pense en fait que chacun fait à sa façon. Donc je ne pense pas faire les choses de manière différente.

Mais je pense que je suis une personne très ouverte d’esprit, donc j’essaye de ne pas juger trop rapidement.

Je suis une freelance, donc je dois faire les choses à ma façon. Et je pense être créative pour faire ça : je trouve toujours un moyen d’avoir du travail. J’aime trouver un travail différent à faire à chaque fois.

J’essaye toujours de créer quelque chose à partir de rien : j’adore faire ça !

As-tu d’autres moyens à partager avec nous pour développer ta créativité ?

Eva Van Den Dam : Il faut toujours penser autrement mais je sais à quel point ça peut être difficile de faire ça… Spécialement pour les gens qui sont bloqués dans leur routine et dans leurs pensées.

Donc leur poser beaucoup de questions pour aller en profondeur dans leur vie, ce qu’ils font et comment ils peuvent le faire différemment, pourrait grandement les aider !

Quels sont les 3 livres qui te donnent le plus d’inspiration ?

Eva Van Den Dam : Je n’ai pas vraiment de livre qui me donne de l’inspiration pour le moment. Parce que les livres de développement personnel que je lis m’aident à un moment donné de ma vie, mais après ils sont obsolètes.

En ce moment je ne lis que des drames et des thrillers psychologiques.

Quelle est la personne qui t’inspire le plus ?

Eva Van Den Dam : Il n’y a pas une seule personne en particulier qui m’inspire. Je suis des gens qui m’inspirent, comme sur instagram par exemple. Mais je n’ai jamais été “super fan” de quelqu’un : j’aime prendre l’inspiration et faire les choses par moi-même.

Est-ce que tu as une citation qui te vient en tête ?

Eva Van Den Dam : “Try to follow your dreams!” : “Essaie de suivre tes rêves !”

Si je te donne les 4 premières lettres de créativité, C-R-E-A, quel mot tu as envie de mettre instantanément pour chacune des lettres ?

Eva Van Den Dam :

  • C – Caracter (Personnage)
  • R – Role – Je joue un rôle différent chaque jour !
  • E – Entertainment (Divertissement)
  • A – Artistic (Artistique)

Note d’Eva : Je pense que si je n’avais pas été bloquée dans cette situation (le confinement actuel dû au Corona virus), j’aurais sans doute eu plus d’inspiration et été encore plus créative !

Partager l'article

Aurélie
Aurélie

Génératrice de créativité, je suis persuadée que celle-ci permet de développer son plein potentiel et ainsi vivre pleinement avec sa nature profonde !

    2 replies to "“Je joue un rôle différent chaque jour !” – Interview avec Eva Van Den Dam, actrice Hollandaise"

    • Amandine Bertrand

      Intéressant comme elle est vraiment impactée dans sa créativité par le confinement. Mais plus que ça, je retiens son parcourt et cette façon de toujours ré-affiner ce qu’elle veut faire. (Bizarrement, je n’avais jamais pensé au théâtre informatif alors que j’ai été moi-même spectatrice de plusieurs spectacles de ce genre.) Et puis, sa belle conclusion : “Follow your dreams”. C’est vraiment chouette d’interviewer des personnes d’horizons totalement différents comme ça! Et, en prime, ça me fait un nouveau blog à suivre pour réactiver mon néerlandais, parfait 😀

      • Aurélie

        Hello Amandine,
        J’espère que tu vas bien 🙂
        Un grand merci pour ton commentaire !
        Oui, je me suis dit la même chose, c’est très intéressant de voir l’impact qu’a le confinement selon chaque personne sur notre créativité…
        Oui, c’est clairement un cocktail d’inspiration, de richesses et de partages de faire des interviews avec des personnes d’horizons aussi diversifiés… !
        Je suis contente si le contenu du blog te plaît autant 🙂
        À bientôt 🙂
        Aurélie

Leave a Reply

Your email address will not be published.